Les pourboires au Mexique (la propina)

Les pourboires au Mexique : trop c'est comme pas assez.

Il faut savoir que donner un pourboire en voyage est un signe d’appréciation d’un service quelconque. Donc si vous n’avez pas été bien servi, c’est comme au Monopoly… la personne passera par la case départ sans réclamer 200$ !

Mais il faut aussi savoir que trop, c’est comme pas assez. Il y a une différence entre être généreux et se faire abuser. Il est donc important de planifier ses pourboires dans son budget de vacances.

Quelques exemples basés sur un couple ou deux personnes partageant une chambre:

  • Si vous donnez trop, les employés vont se battre pour vous servir. Cela engendre des conflits et de la jalousie. Si vous ne donnez pas assez, eh bien votre bière ne fera pas de broue, votre cocktail sera coupé à l’eau, et Pedro ne vous servira pas avec le même sourire.
  • Donc on commence la journée en laissant 20 pesos sur l’oreiller ou dans l’enveloppe prévue pour la femme de ménage. Ne le laissez pas sur le bureau, elle ne le prendra pas. Et de grâce, ici vous n’êtes pas à Cuba, il n’y a pas d’embargo, donc ne donnez pas une brosse à dents, un désodorisant ou autre. Ce serait comme insinuer que l’employée n’est pas capable de subvenir à ses besoins primaires!
  • Si vous mangez au buffet, laissez un autre 20 pesos après le repas. (Au buffet, les employés partagent leurs pourboires)
  • En arrivant à la plage, prenez-en note le nom de votre serveur (mesero) ou serveuse (mesera), et après avoir commandé votre premier verre, mentionnez avec son nom que le pourboire compte pour toute la durée du temps ou vous serez sur la plage. Par exemple, « Gracias Alfredo por tu buen servicio. Es para ti para todo el dia », en lui remettant votre pourboire de 50 pesos. Et le lendemain vous recommencez, mais avec un autre serveur.
  • Au 5 à 7 du bar de l’hôtel, même routine, un autre 50 pesos pour la soirée « para toda la noche » et n’oubliez pas le lendemain de changer de serveur. Au restaurant à la carte, un autre 50 pesos pour le service. Au buffet, toujours 20 pesos. Si après le souper vous revenez au bar, reprenez le même serveur.
  • Le principe à retenir c’est d’arrêter de donner quelques dollars par-ci par-là, ça revient plus cher et vous faites des envieux parmi le personnel. Ici la journée vous aura couté en propina la somme de 170 pesos pour deux, soit 15$ USD, multiplié par 7 jours de vacances cela fera 105$.
  • Dans un bon restaurant en ville, il faut savoir qu’un serveur gagne en moyenne 150 pesos par jour, soit 12$ USD. Donc les pourboires sont très, vraiment très importants pour lui. En plus ils travaillent en moyenne 10h par jour, 6 jours par semaine. Donc vous avez bien mangé, vous avez eu un bon service, le pourboire devrait se trouver entre 10% et 20%.
  • Pour les taxis des resorts, le pourboire est inclus dans le tarif.
  • Les emballeurs de supermarchés sont souvent des retraités ou des étudiants entre deux cours, qui viennent gagner des sous. Donnez-leur un peu de monnaie.

Pour finir, les pourboires au Mexique, c’est aussi contribuer à la prospérité du peuple mexicain. Vous leur démontrez qu’ils sont importants et que vous appréciez ce qu’ils font pour vous. Dites-vous qu’il vont vous respecter encore plus en départageant vos pourboires de cette manière et que vous n’aurez pas l’impression de faire rire de vous.

A propos Bob le Pompier (3 Articles)
Bob le Pompier est un Québécois expatrié à Playa del Carmen. Il y occupe le poste de Directeur des Relations Publiques de la Chambre de Commerce Québécoise de la Riviera Maya et gère le Los Tabernacos Bistro Lounge, où l'on sert la meilleure poutine en ville!
Contact :Facebook

6 Commentaires le Les pourboires au Mexique (la propina)

  1. La Propina: donnez mais ne regrettez pas !
    Votre discours sur la méthode de la distribution des pourboires je vous le confesse est d’une logique très cartésienne, car s’il aurait fallu que vous fassiez une élection sur ce thème, vous aurez converti beaucoup d’indécis et gagné avec un grand V pour Victoire.
    Tout comme vous, j’ai toujours pensé qu’un touriste doit être:Grand, donner les pourboires est une forme de bienséance et de convivialité, C’est un petit geste qui favorise la concorde, surtout, lorsqu’on connait le quotidien des gens des pays visités.
    Votre raisonnement est bien maitrisé lorsque vous mentionnez: à certains égards il faut éviter certains gestes qui puissent froisser la susceptibilité des gens et de ne pas concevoir le pourboire comme une charité mais comme une réciprocité d’avoir été bien servi.
    En lisant votre article les adeptes des séjours tout inclus surtout ceux qui se cantonnent dans des raisonnements simplistes que : Tout est déjà inclus,désormais,ils.n’auront plus la même mentalité sur ce point je présume vous les avez convertis qu’ils doivent voir les choses dans un autre prisme tel que selon le cas échéant :donner un pourboire est aussi une affirmation d’eux-mêmes.

  2. Nous ont va a Riviera maya depuis 7 ans toujours à la meme place et j’ai toujours ma serveuse Kayla au buffet le matin et diner jw lui apporte toujours un cadeau à chaque fois avex une lettre écrit en espagnol pour la sécurité de la guérite et aussi une envelloppe avec de largent au moin 50$ américain seulement pour elle et c’est très bien apprécié de sa part et cela met plus de soleil dans mon coeur

  3. nous sommes allé dans un resto sur la cinquième le Cenacolo resto italien et il ajoute automatiquement 15 % sur la facture et ils ont le culot de nous dire que si on a apprécié le service de leur donner plus de pourboire. à bien des endroits on c’est fait dire ça si vous avez aimé le service de donner un bon pourboire par la personne qui nous a servi ou guidé. Je trouve ça un peu triste.

    • Bonjour,

      Nous ne sommes pas habitués en tant que Québécois, mais il ne faut pas confondre service avec pourboire. Le service peut être ajouté au prix de l’addition (au Québec, c’est souvent automatique pour les tables de 15 personnes ou plus). Le pourboire est une appréciation, à la discrétion du client. Vous n’êtes jamais obligée de donner du pourboire si on vous a facturé le service.

  4. Puis-je laisser un pourboire qui comptera pour toute la semaine au bar ( en m assurant que ce sera le meme barman qui sera là ( Puerto Vallarta ) ?

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Nous avons testé: le Coco Bongo à Playa del Carmen
  2. Payer en dollars ou en pesos au Mexique?

Laisser un commentaire