Maladie de Chagas au Mexique

Stades de croissance d'un réduve vecteur de la maladie de Chagas. Photo: Wikipedia.

Il est toujours délicat d’aborder le sujet des maladies quand on parle avant tout de palmiers et de soleil. Je vous ai parlé de la dengue, une maladie presque toujours bénigne, je veux aujourd’hui vous intéresser à une maladie beaucoup plus sérieuse, la trypanosomiase américaine ou « maladie de Chagas ».

Elle a été dénoncée comme le prochain SIDA par certains médias, en raison de sa durée d’incubation de plusieurs années et de la possibilité de transmission par le lait maternel, le sang et les transplantations. La maladie de Chagas fait partie des maladies négligées parce que touchant principalement des populations pauvres. Elle est endémique dans presque toute l’Amérique Latine, mais avec l’immigration, le commerce international et les changements climatiques, des cas sporadiques peuvent apparaitre ailleurs aussi.

La maladie est provoquée par un protozoaire, Trypanosoma cruzi, transmis par des punaises hématophages Triatominae. L’insecte se nourrit généralement la nuit, en piquant au visage. La piqure en elle-même est sans danger, mais l’insecte défèque généralement au même moment et c’est dans ses excréments que peuvent se trouver les trypanosomes. Il suffit alors que la victime ait le réflexe de se gratter le visage pour que le protozoaire contamine la plaie et passe dans le sang.

Prévention de la maladie de Chagas en Guyane Française. Photo: Wikipedia.

Prévention de la maladie de Chagas en Guyane Française. Photo: Wikipedia.

Dans le mois qui suit, la maladie de Chagas entrera en phase aigüe, ce qui peut se traduire par une légère fièvre, douleurs musculaires, diarrhée et vomissements. Le symptôme le plus évident à reconnaitre est une conjonctivite avec oedème autour de l’oeil (signe de Romaña). 60 à 80% des personnes infectées n’auront jamais d’autres symptômes, mais pour les autres la phase chronique peut s’étendre sur des années voir des décennies et finir par provoquer la mort.

Les campeurs et les touristes qui visitent des maisons en terre dans les zones rurales devraient faire particulièrement attention et se protéger d’une moustiquaire pour dormir. Il faut également éviter de consommer de la nourriture qui pourrait avoir été infectée, dans les régions pauvres, les kiosques au bord des routes, etc. Dans les grandes villes et les hôtels de niveau standard, le risque est presque inexistant.

Il faut aussi faire attention à ne pas entrer en contact avec le sang d’animaux, en particulier des chiens et chats, qui sont un réservoir de la maladie. Au Quintana Roo, 21% des chiens testés lors d’une étude avaient développé des anticorps contre la maladie, donc été exposés.

Réduves vecteurs de la maladie de Chagas. Photo: Wikipedia.

Réduves vecteurs de la maladie de Chagas. Photo: Wikipedia.

Conseils:

  • Savoir reconnaitre l’insecte, et sans devenir parano, garder l’oeil ouvert. Notez qu’il existe des centaines d’espèces de reduvidés qui ont globalement la même forme que les triatominae, mais sont parfaitement inoffensifs. Si vous en trouvez un, capturez-le sans le toucher (p.ex à l’aide d’un bocal) et faites-le identifier (le groupe Facebook « entomology » est très réactif). Dans le cas improbable où il s’agirait d’un vecteur potentiel, informez les autorités.
  • Si vous campez ou séjournez dans des zones rurales ou des logements vétustes, protégez-vous à l’aide de moustiquaires.
  • Si vous suspectez avoir été infecté, consultez immédiatement. Un test permettra de savoir si vos inquiétudes sont fondées et des traitements à base de benznidazole et nifurtimox pourront vous guérir dans près de 100% des cas à condition d’être dans la première phase de la maladie.

1 Commentaire le Maladie de Chagas au Mexique

  1. Malbrough s’en va en-t-en guerre ( pardon :Chagas s’en-va-t-en guerre)
    Mironton , mironton, mirontaine… si vous connaissiez cette comptine , continuez à fredonner S.V.P,.
    En tous cas qui a le malheur de provoquer cette famille vous ferez face à toute une brigade d’insectes : Petits , moyens, gros.
    Cette brigade est tricotée , serrée en attaque comme en défense , possède une bonne maîtrise l’art de la guerre : tactique et stratégie.
    Un homme avertit en vaut deux , il est préférable de suivre les conseils prodigués par ce site au lieu de vous adonner à une telle provocation.
    C’ est mon opinion .
    p/s: Une question pour Ben l’auteur de cet article sur les Chagas .( Y-a-t-il une différence entre Chagas et Chikungunya une maladie virale grave?)

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Riviera Maya: Que mettre dans sa valise ? | Vivre au Mexique

Laisser un commentaire