Manifestation contre l’exploitation des dauphins à Playa del Carmen

Manifestation contre la captivité des dauphins à Playa del Carmen. Photo: facebook.com/delfines.enlibertad

Une centaine de manifestants ont défilé sur la cinquième avenue de Playa del Carmen samedi dernier pour demander au gouvernement de bannir les parcs qui utilisent des dauphins en captivité.

Si la manifestation a été plutôt bien reçue par les touristes et les résidents, les tours operators et certains commerçants l’ont vu d’un autre oeil, rapporte le Playa Times. Certains ont eu recours aux insultes ou aux menaces, mais le tout s’est malgré tout déroulé pacifiquement. C’est que l’industrie rapporte des bénéfices annuels de 40 millions de dollars, et génère de nombreux emplois dans la région.

Le bien-être animal est une préoccupation grandissante au Mexique, qui entre évidemment en conflit avec les objectifs économiques. Le problème que dénoncent les organisations comme « Delfines en Libertad » n’est pas seulement la captivité des dauphins. En effet, étant donné le prix d’acquisition, on peut s’attendre à ce que les parcs en prennent soin ne fut ce que pour éviter de perdre un animal.

Manifestation contre la captivité des dauphins à Playa del Carmen. Photo: facebook.com/delfines.enlibertad

Manifestation contre la captivité des dauphins à Playa del Carmen. Photo: facebook.com/delfines.enlibertad

En réalité c’est surtout la manière dont ils sont acquis qui indigne les protestataires. En effet, des documentaires comme « The Cove », ont montré que la chasse au dauphin peut être une pratique inutilement violente et cruelle.

Personnellement, je pense que l’interdiction des parcs à dauphins est sans doute à la fois irréaliste et exagérée. Il est clair qu’il faut réglementer le marché mondial et qu’avec 8% des dauphins en captivité, le Mexique doit prendre sa part de responsabilité. Mais il sera à mon avis plus efficace de forcer les parcs à avoir plus de transparence, d’établir des règles afin que les animaux soient confortables et de viser une forme d’écotourisme.

La pétition de  « Delfines en Libertad » est disponible sur le site change.org

Une autre manifestation devrait se tenir à Cozumel au mois de novembre.

1 Commentaire le Manifestation contre l’exploitation des dauphins à Playa del Carmen

  1. Cette manifestation est un geste noble qui pourrait sensibiliser les autorités de la ville qu’ils doivent encadrer les parcs des dauphins en captivé en limitant le nombre de spectacles quotidiens , je suis d’avis avec vous qu’une interdiction est irréaliste car en dépit des considérations économiques une interdiction sera un crime lès-cétacés.Les dauphins aiment le show business , ils apprécient les applaudissements du public et les félicitations du patron: pourquoi les priver… souvenez-vous de Flipper,
    Vous savez les dauphins ne vivent pas seulement dans la mer , je vais vous citer quelques uns des dauphins célèbres :
    Hillary Clinton est le dauphin de Barack Obama (U.S.A) , Manuel Viens est le Dauphin de François Hollande(France),Vladimir Poutine était le dauphin de son prédécesseur(Russie), le maire de Toronto Rob Ford qui est devenu célèbre sur le web pour ses pitreries: son frère est son dauphin(Canada) , au Québec Pierre-Karl Peladau le magnat de la presse est le dauphin de l’ex-Première Ministre Pauline Marois.
    En Angleterre , Prince Charles est le dauphin de la Reine Elizabeth.
    Tous ces dauphins qu’il soient aquatiques ou terrestres ont un point commun : Ils aiment tous le show business.

Laisser un commentaire