Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques

Ruche et abeilles

Les apiculteurs de la péninsule du Yucatán ont remporté un procès contre le géant Monsanto, après deux ans de procédures. Ils s’opposaient à la décision du Ministère de l’Agriculture d’autoriser la plantation d’OGM. Le juge a révoqué l’autorisation et demandé que, conformément à la constitution mexicaine, des référendums soient tenus dans les communautés autochtones Santa Elena, Ticul, Oxkutzcab, Tekax, Tzucacab, Peto et Tizimin avant tout changement en la matière.

(En ces temps où la finance semble dicter tous nos faits et gestes, il faut avouer qu’un juge qui rappelle le droit à l’autodétermination des peuples, ça fait plaisir!)

Le Mexique est un des plus grands exportateurs de miel, le 3e au monde, et 40% de cette production a lieu au Yucatán. 25 000 familles en vivent. Avec les difficultés qu’ont les apiculteurs et les incertitudes liées au syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, phénomène complexe et multifactoriel, on comprend aisément leur inquiétude. De plus, le miel est principalement exporté en Europe, où il perd la certification bio lorsque les abeilles sont sur un territoire où se cultivent des OGM.

La victoire est encore loin d’être définitive, Monsanto, soutenu par les autorités fédérales, a déjà lancé 74 appels contre le jugement. On se rappellera qu’il y a peu ils avaient carrément demandé la destitution du juge qui les avait déboutés! Cependant, c’est un espoir pour les états voisins du Quintana Roo et du Chiapas, où la même question se pose.

27 Commentaires le Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques

  1. enfin quelqu’ un qui n’ a pas peur de Mosanto, d’ autres pays devraient se battrent et avoir des juges de la même trempe.

    • quand l’intégralité des firmes qui dirigent le monde ne s’occupent que de ses capitaux et de ses profits et autre moyen d’en gagner plus. Il faut lutter Mais pour moi, a regret , la tendance n’est pas prête de s’inverser !!!!!!!!!!!!

  2. Affaire à suivre…Même si la victoire est encore loin d’être définitive c’est un espoir pour tous…OGM, Non Merci !!!

  3. félicitation a ce JUGE ,qui prend parti pour c apiculteur ,il faut qu’il y est plus de JUGE qui on le cran,et une intégrité sans faille de tenir tête a cet enfant gâté qu’est Mosanto .

  4. J’espère que ce juge va faire des émules.

  5. Il est regrettable qu’il n’y ait pas plus de juges qui aient autant de bon sens

  6. Oui Bravo a cette lutte pour VOUS protéger et NOUS protéger, puisque vous exporter en Europe.
    Félicitations a ce juge clairvoyant qui fait appel, qui défend, et trouve solution ( referendum) a sa défense, par le peuple. Avons nous ce droit a l’autodétermination des peuples en France ? a part celle de voter un président?
    « Ce Juge », doit avoir un nom..dont j’aimerais me souvenir..Quel nom ? votre article ne le dit pas. Pourquoi ?

  7. Je suis un grand consommateur de miel, aussi, je soutien parfaitement la cause mexicaine contre Monsento.Il faudrait faire une pétition mondiale à ce sujet.

  8. desvergnes sylvieÿ // 12 septembre 2014 á 14 h 46 min // Répondre

    Longue vie aux abeilles et mort a mosentos a bas les OGM

  9. Ah ! Voici une super bonne nouvelle !
    Bravo à ce juge courageux !
    Quand je pense que Monsanto se permet de demander sa destitution !
    Pour qui se prennent-ils ? Pour les chefs du Monde ?

  10. tres bien mais pas pas arrêter a ce battre

  11. Une très bonne nouvelle effectivement. Je travail avec les communautés rurales de la région de Tzucacab et j’avoue que ce « débat » nous a un bien inquiété depuis 2 ans. En plus de créer des dégâts environnementaux, l’introduction des OGM dans la région risque bien de créer des difficultés économiques pour les petits producteurs.

    Sur cette bonne nouvelle, je vais aller me faire mon thé avec du miel made in Yucatán

  12. J’espère que le juge qui s’est levé contre la toute-puissance de Monsanto ne le paiera pas de sa vie ! Car ça se passe comme ça au Mexique : les autorités fédérales sont si corrompues et achetées par les multinationales américaines, qu’un tueur à gages est vite embauché. J’ai une collègue de travail mexicaine qui m’a confirmé ces façons de faire : les opposants là-bas risquent gros. C’est aussi ça le capitalisme à l’américaine qui domine le monde : l’argent et l’extrême richesse sur des cadavres, beaucoup de cadavres dont de nombreux enfants payés une misère (… au Mexique par exemple !).

  13. William Demol // 10 mai 2015 á 7 h 23 min // Répondre

    Monsantos is a real piece of shit. Just like nestlé. C’est à eux que les djihadistes devraient s’attaquer.

  14. Malheureusement, Monsanto a assez de fric pour faire trainer un procès pendant 100 ans. Cette compagnie vaut plus de 100 milliards d’euro. C’est vraiment une planète noire.

  15. Enfin des ptits qui attaquent Monsalopard de MONSANTO !!!

  16. BRAVO A VOUS MONSIEUR LE JUGE
    ESPERANT QUE VOTRE TRAVAIL NE SOIT PAS SANS RESULTAT
    MORT A MOSANTO C CLAIR
    PRENONS CONSCIENCE QUE NOTRE TERRE N’EST PAS INDESTRUCTIBLE

  17. OUI BRAVO Monsieur LE JUGE. Avec le grand espoir que d’autres vont suivre, l’union fait la force plus que l’argent !

  18. Comment ça se fait que cette compagnie s’impose partout avec leurs cancers en devenir ? Ils sont des criminels, ils font des crime contre l’environnement et contre l’humanité, ils sont pour la destruction.

  19. En guerre contre l’humanité  » Monsanto  » une multinationale à abattre

  20. En France, le tribunal de Saint-Gaudens (Haute Garonne) avait interdit l’utilisation des insecticides « MONSANTO » suite à une plainte des apiculteurs. Nous avons nous aussi des magistrats qui ont des « couilles ». Ce n’est pas toujours le cas de nos politiques. Il existe un site pour la protection des abeilles. J’ai constaté depuis deux ans une baisse de production de mes cerisiers burlat. Est-ce un problème de pollinisation? Dans l’Eure, région céréalière (blé, colza, lin, …), les agriculteurs utilisent toutes sortes de produits chimiques en grande quantité. Est-ce la cause de la baisse du nombre d’abeilles? J’ai discuté avec des apiculteurs qui ont constaté un accroissement de la mortalité des abeilles.

  21. Monsanto gagne discrètement mais sûrement en Europe : non non, le round up n’est pas nocif. Pas de raison de l’interdire, même par principe de précaution.
    C’était il n’y a pas bien longtemps…

  22. Ils sont terribles ces gens pour l argent que ne feraient ils pas ils ne songent pas à leur enfants et petits enfants les abeilles les insectes tous ce monde ils sont là pour nous donner des fruits des fleurs sans eux il n y aura plus tous cela avec les pesticides ils font mourir tout se qui se trouve dans la terre qui nous nourri honte à eux vraiment triste de voir cela aucun respect pour notre belle nature ☺️

  23. bribrilanarchistededroite // 30 décembre 2015 á 13 h 15 min // Répondre

    Il n’y a pas qu’au Mexique que monsanto élimine ceux qui le gêne en les tuant, dans le monde entier, faites des recherches sur ce qui se passe en Inde, ils paient des petites frappes sans ressources pour tuer les petits propriétaires indiens qui s’opposent à l’implantation des OGM, et ceux qui ont pendant quelques années utilisés les ogm se retrouvent avec des terres stériles, s’ils veulent planter non ogm ils sont obliger d’attendre entre 4 et 10 ans que leur terre redeviennent plus ou moins à la normales.

  24. Ballereau Caroline // 11 janvier 2016 á 1 h 24 min // Répondre

    En voilà une bonne nouvelle! Un juge qui a su donner la parole aux producteurs!
    Pour la santé, il faut à tout pris préserver ce qui est naturel. Honte à Monsanto qui pour s’enrichir est prêt à tout, à imposer les OGM et son round-up de force. Continuons la lute pour notre santé!

5 Trackbacks & Pingbacks

  1. Monsanto perd face aux apiculteurs yucat&egrave...
  2. Espèces menacées / Protection | Pearltrees
  3. #Monsanto perd face aux apiculteurs yucatèques | Fanfao l'écolo
  4. Monsanto perd un procès face aux apiculteurs yucatèques – Aux Bonnes Nouvelles
  5. Nouvelle Humanité Évoluée  – indocileblog

Laisser un commentaire