La nuit du crabe bleu à Cancùn

Cangrejo azul (crabe bleu)

Il y a 50 ans, Cancùn n’était qu’un tout petit village de pêcheur, et toute la zone était traversée par la faune locale en toute sécurité. Certaines espèces comme le crabe bleu (appelé « jaiba » ou « cangrejo azul ») ont conservé cette habitude. Ainsi, à la fin de l’été, des milliers de crabes traversent la zone partant des mangroves de la lagune Nichupté et se rendant sur les plages pour y pondre.

Il s’agit d’un parcours difficile pour le crustacé, qui doit maintenant traverser la route très fréquentée de la zone hôtelière qui se trouve entre la lagune et la mer. Des bénévoles tenteront de les protéger afin de préserver l’espèce menacée (localement) par le développement hôtelier et l’étalement urbain, ainsi que par les gastronomes. En effet, ce n’est pas un hasard si le nom latin du crabe bleu est Callinectes sapidus, Callinectes pour « beau nageur », sapidus pour « délicieux ».

Jaiba

Les femelles n’ont généralement qu’un seul accouplement au cours de leur vie, et stockent la semence mâle pour les pontes qui suivront des mois plus tard. Elles peuvent pondre jusqu’à 2 millions d’oeufs en une seule fois, mais peu de petits survivront jusqu’à l’âge adulte. Les jeunes crabes resteront quelques semaines sur la côte, puis remonteront vers la lagune.

Pour observer la migration, le mieux est de visiter Cancùn en juillet ou août, aux environs de la pleine lune (entre le 19 juillet le 2 août pour l’année 2016). Les crabes se retrouvent généralement en grand nombre à playa del niño, playa las perlas, Playa Delfines (« el mirador ») et Punta Nizuc.

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. Que faire / que voir en septembre dans la Riviera Maya | Vivre au Mexique
  2. Que faire / que voir dans la Riviera Maya en octobre 2014 | Vivre au Mexique
  3. Taco Tuesday : Tacos de Cancún au crabe et pamplemousse rose | Disco & Tacos

Laisser un commentaire