Que faire si vous rencontrez un requin ?

Le requin à pointes noires est généralement timide et inoffensif, mais il peut en de rares occasions (p.ex en cas de mauvaise visibilité) attaquer un humain. Photo: Wikipedia.

Même si c’est improbable, il est toujours intéressant de savoir quoi faire si vous réalisez qu’un requin nage dans les mêmes eaux que vous.

Si le requin est loin et ne semble pas agressif, sortez de l’eau rapidement, mais calmement, sans paniquer. Il est important de ne pas sauter ou courir, ce qui vous donne l’aspect d’une proie potentielle. Il est fort probable que le requin ne s’intéresse pas à vous et vous avez donc tout intérêt à ne pas vous faire remarquer!

Si le requin est proche, surveillez les signes qui indiquent l’agressivité:

  • nage en zigzag
  • faire des cercles autour de vous
  • mouvements soudains et erratiques

Si vous pensez que le requin prépare une attaque, continuez à vous éloigner, mais en gardant votre regard fixé sur lui. Restez aussi calme que possible, tentez d’avoir l’air fort, et adoptez une position défensive. Essayez de vous abriter derrière des récifs ou de limiter les angles d’attaques possibles.

S’il attaque, évitez de frapper le « nez » du requin (un réflexe fréquent), qui est peu sensible et proche de la mâchoire aux dents acérées. Tentez plutôt de frapper ou griffer ses yeux ou ses branchies. L’objectif n’est pas de tuer l’animal, mais de le convaincre que vous représentez trop de trouble.

Surtout, ne faites pas le mort, vous représenteriez alors une proie facile.

Si vous êtes blessé, faites votre possible pour vous calmer et ralentir votre rythme cardiaque, afin de perdre moins de sang.

Pour éviter une telle rencontre:

  • Respectez les consignes de la protection civile, notamment les drapeaux rouges qui signalent que la baignade est interdite.
  • Restez proche de la plage, les requins préfèrent les eaux profondes.
  • Évitez d’avoir sur vous des objets brillants (montres, bijoux) qui peuvent attiser la curiosité des requins. On recommande aussi d’éviter les vêtements jaunes, argentés ou blancs. Préférez les couleurs sombres.
  • Ne diffusez pas vos fluides corporels. Vous avez certainement entendu parler de l’exceptionnelle faculté qu’ont les requins de détecter le sang, ce qui est moins connu c’est que pour l’urine ou le vomi, c’est pareil, et cela augmente l’agressivité de l’animal.
  • Evitez d’éclabousser ou de sauter dans l’eau si vous êtes dans une zone où il peut y avoir des requins, pour eux cela signale une proie en difficulté.

Pour finir, rappelons que les attaques de requins sont extrêmement rares, il n’y a pas de raison que cela vous empêche de profiter des plages!

2 Commentaires le Que faire si vous rencontrez un requin ?

  1. C’est formidable ! vous venez de nous livrer une méthode simple comment se comporter en face des timides et inoffensifs requins à pointes noires,à notre grand étonnement ça fonctionne à merveilles, nous avons eu la vie sauve grâce à vous.
    Maintenant après avoir sorti de l’eau ,sur la terre ferme nous ne pouvons crier victoire,nous sommes face à face de trois races de requins:
    noire, blanche , jaune . Quant à eux ils peuvent être : violents , et peuvent prendre l’offensive des opérations d’attaque comme: les investissements selon notre tolérance aux risques… entre autres ils peuvent être bons , généreux etc…
    Hélas! il n’y a qu’une seule méthode pour se défendre et les distinguer: on appelle ça : La raison
    Descartes dans Discours de la Méthode l’a décrite comme: » La puissance de bien juger , de distinguer le vrai d’avec le faux qui est propice de qu »on appelle le bon sens , ou la raison est naturellement égale en tous les hommes. »

  2. Hourra, Descartes et les requins!

Laisser un commentaire