Riviera Maya: Que mettre dans sa valise ?

Mieux vaut planifier ce que l'on emporte dans sa valise. Mieux vaut planifier ce que l'on emporte dans sa valise.

A quelques jours du grand départ s’installe parfois une angoisse: qu’est ce que j’ai oublié ? Dans la plupart des cas, si vous avez une carte de crédit l’oubli pourra facilement être réparé, mais vous risquez de perdre un temps qui serait bien plus agréable à relaxer au wet bar de votre hotel, ou à explorer les cénotes.

Ce qu’on emporte:

  • Vêtements: Optez pour des vêtements légers, amples, de préférence aux couleurs claires pour ne pas avoir trop chaud durant le jour et des sandales confortables. En hiver, la température peut descendre à 20 degrés en soirée, prévoyez des vêtements adaptés.
  • Maillot(s): si vous comptez vous baigner tous les jours, ça peut être une bonne idée d’en avoir plusieurs afin de leur donner le temps de sécher. Si comme moi vous avez la résistance au soleil d’un vampire albinos, les t-shirts de bain anti-UV à manches longues vous économiseront temps et crème solaire.
  • Protection solaire: lunettes anti-uv, chapeau ou casquette, crème solaire … Si vous comptez aller dans une réserve écologique, achetez aussi de la crème solaire biodégradable, car sur place elle se vend à prix d’or. Notez que la plupart d’entre nous sous-estiment largement la quantité de crème solaire à utiliser: pour le corps c’est 30ml soit l’équivalent d’un verre à shooter (santé!) , à ré-appliquer toutes les deux heures ou après avoir été dans l’eau. Dans ces conditions on arrive facilement à une demi-bouteille par personne par jour.
  • Répulsif à insectes: dans les hôtels et au centre-ville vous ne devriez pas avoir de problème, mais si vous allez dans la jungle, en particulier le matin et le soir, un répulsif à moustique est un bon investissement. Ce n’est pas qu’une question de piqûre, les moustiques transmettent des maladies comme la dengue. C’est rarement plus grave qu’une grippe, mais sur une semaine de séjour ça peut faire perdre un temps précieux, alors autant se protéger. Si vous êtes du style Indiana Jones et que vous comptez dormir dans la jungle ou dans une hutte, une moustiquaire est indispensable et vous protégera également des punaises qui peuvent transmettre la maladie de Chagas.
  • Matériel électronique: tout ce qui est appareil photo, ordinateur, téléphone, etc a la réputation d’être un peu plus cher au Mexique qu’aux États-Unis et ailleurs, donc inutile d’espérer faire des achats bon marché dans ce domaine. Mieux vaut apporter tout ce dont vous avez besoin. (A tout hasard, vous pouvez comparer les prix sur le site de Walmart) N’oubliez pas vos chargeurs et les câbles appropriés!

 

Ce qu’on laisse chez soi:

  • Les bijoux de valeur : n’amenez que quelques bijoux discrets, d’une part la mode est plutôt sobre, et de l’autre cela évite de faire de vous une cible. Bien que les lieux touristiques soient très sécuritaires et les mexicains des gens honnêtes, les touristes représentent des cibles faciles. Dans un pays ou le salaire minimum est de l’ordre de 5$ par jour, s’afficher avec des bijoux de luxe représente à la fois une tentation inutile et un manque de tact.
  • La cravate : par climat chaud est humide c’est une torture, ce qui explique sans doute leur rareté au Mexique.
  • Les jeans et autres vêtements serrés: on transpire, ça colle, c’est l’enfer.
  • Trop d’équipement : que ce soit pour le snorkeling, la plage ou autre, l’équipement est souvent fourni sur place ou peut être acheté pour pas cher, donc aussi bien ne pas surcharger inutilement vos bagages.
  • Essuis de bain et serviettes de plage : si vous logez à l’hôtel, c’est fourni. Au pire, vous pourrez en obtenir pour pas cher et ça fera un souvenir.
  • Le manteau d’hiver: si vous venez d’un pays froid, emportez plusieurs couches de vêtements dont vous vous débarrasserez progressivement plutôt qu’un gros manteau encombrant.

Voilà pour le plus important, j’espère que cette liste vous aidera. N’hésitez pas à partager vos idées dans les commentaires, je mettrai la liste à jour au fur et à mesure.

Laisser un commentaire