Souhaitez-vous participer à la création d'un jeu vidéo inspiré de Stardew Valley, ou le tester lorsque la version bêta sera disponible ? Remplissez notre sondage ou inscrivez-vous à notre lettre d'information (en bas de page)
1

Français: Ecrire une poésie, un texte en vers ...

Fiche de Ludwig. Français.
Transcrire sa pensée en vers semble inaccessible à la plupart des gens. Or, c'est jusqu'à un certain point une question d'entraînement, tant est grande la plasticité de notre cerveau. Le plaisir est à la mesure de l'effort, et le cycliste qui se régale à grimper des pentes le dimanche est rejoint par le poète amateur qui s'efforce de rimer. Voici quelques clés pour tous ceux et celles qui auront envie de sauter le pas et de se confronter aux contraintes de la rime et du pied.




Le sujet



Écrire une poésie demande un bon sujet. Un poète répondrait que l'on peut versifier sur tout. Mais un amateur mettra toutes les chances de son côté ! Ecrire un poème sur sur une boîte de conserves, c'est pour un amateur aller droit au casse-gueule. Au contraire, ouvrons les yeux et les oreilles, les bons sujets sont autour de nous, dans la nature (poésie lyrique) ou dans l'actualité (poésie engagée) ; frappé de certaines anecdotes ou images, on pressent leur potentiel poétique et on se lance.

Le regard



Un poète, même amateur, doit voir autour de lui ce que les autres ne voient pas et le regard qu'il porte met en relief certaines aspects. Cela prend la forme d'un jeu. Les enfants jouent bien à reconnaître des silhouettes d'animaux dans les nuages...

Ce regard particulier se cristallise sur l'apparence des choses, mais ensuite il s'enrichit du langage lui-même au cours de la rédaction car le langage est par nature métaphorique. Pour cela, le champ sémantique de chaque mot est exploitable pour contribuer au sens général du texte et le rendre plus original, plus séduisant ou plus frappant (la banalité est la pire ennemie du poète.) L'exploration des champs sémantiques donne encore l'impression de jouer, mais ne nous en privons pas, car le jeu de mots est bien évidemment une forme de poésie.

La forme du texte



Elle sera adaptée au sujet. Petit poème descriptif en octosyllabes ou décasyllabes sur un vase de fleurs ; long texte en alexandrins pour une saga historique. Entre ces deux extrêmes, tout est envisageable, et ici l'intuition de l'auteur fait son oeuvre. Le bon sens aussi : on n'imagine pas raconter l'épopée de la campagne de Napoléon en Russie en un sonnet, pas davantage qu'on n'entreprend de décrire une pâquerette en six cents alexandrins.




L'écriture proprement dite



Le sujet est choisi, la forme aussi, nous avons donc une ambition. Ce sont les mots qui nous permettent de la réaliser. Comment ?

Par le vocabulaire (richesse, diversité, rareté mais pas trop !)



L'effet poétique est difficile à atteindre avec des mots ordinaires. À l'autre extrême, la recherche systématique de mots rares donne une fâcheuse impression de pédantisme. Au milieu, certains mots sont éviter (termes techniques, grossièretés) ou par exemple "casserole", "brouette", "fumier", "urinoir"...

Par les images



Il n'existe aucune clé pour créer des images poétiques. C'est une question d'aptitude de l'esprit mais cette aptitude relève largement d'un entraînement. S'exercer, dès qu'on le peut, à regarder les choses d'une façon autre que commune s'acquiert dans une large part. Le monde recèle une foule de correspondances de formes, de couleurs, de mouvements, et les mots eux-même sont une inépuisable réserve d'images. Parmi elles, il faudra bien sûr faire un choix.

Par la syntaxe



On n'écrit pas des vers comme de la prose. Exemple : "Moi qui moi-même me trahis" d'Aragon, au lieu de "moi qui me trahis moi-même" qui serait de mise pour la prose. Attention, cette syntaxe modifiée n'est pas une règle à appliquer systématiquement, loin de là ! Qui écrirait en inversant mécaniquement les mots parlerait seulement comme Maître Yoda ! Éviter ce défaut il doit !

Les phrases et les propositions sont courtes, portant chacune une idée. Écrire un poème consiste à aller au sens le plus directement possible : "Alentour la forêt de fauve – S'est parée, on dirait de feu...". Seize syllabes pour dire ce qui en prose en demande en deux ou trois fois plus.

Certaines figures de style renforcent l'agrément de lecture ou le sens : le chiasme (croisement des termes ABBA), l'antithèse (opposition de termes), parmi les plus communes. Attention : certaines figures ne sont à utiliser qu'une fois si le texte est court ! Sinon c'est un exercice de style.



Le début et la fin : une ouverture et une chute



Le premier vers met le lecteur dans l'ambiance. Exemple : "Mon père ce héros au sourire si doux" : le poème parlera d'héroisme et de bonté. Ou bien "Les turcs ont passé là, tout est ruine et deuil". C'est donc la guerre. La conclusion donne son sens au poème ("Donne-lui tout de même à boire, dit mon père") et au moins elle laisse le lecteur sur une impression forte ou durable, l'essentiel est d'éviter le sentiment qu'il "manque quelque-chose".

Le rythme et les sonorités : la musique du texte



Un poème en vers est d'abord une parole rythmée. Comment obtient-on un rythme et une musique ? Par le nombre de pieds par vers (ce nombre doit être régulier, et s'il varie, les variations doivent être régulières). Mais aussi par l'alternance des voyelles et des consonnes. Sans chercher la perfection, l'amateur s'attache à éviter les écueils : les "e" muets mal placés (on les reconnaît en lisant à haute voix), les mots en "tion" (attention !) car il faut séparer le i et le o ; c'est une diérèse et c'est démodé ; deux voyelles qui se suivent forment un hyatus ("il arriva en haut") ; les répétitions de sons doivent être maîtrisées et volontaires ("Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes ?") et non résulter de hasards toujours malheureux.

Quelques astuces pour donner du cachet



Essayer de surprendre, non seulement par l'idée, mais aussi par la façon de dire. Dans une série d'alexandrins césurés en 2x6 pieds, placez-en un divisé en 3x4 ! La poésie est surprise et jeu. Osez l'apostrophe au lecteur, l'exclamation soudaine, le raccourci, l'apposition, la rupture de ton...

Les erreurs à ne pas commettre



Les répétitions de termes : un poème court ne contient jamais deux fois le même mot. On emploie des approchants ou des tournures pour désigner plusieurs fois la même chose.

Tutoyer un objet ou un lieu en pensant lui rendre hommage. C'est un poncif que tous les auteurs à deux ronds ont déjà usé plus que jusqu'à la corde. Même pour un hommage à la beauté d'une chose, dites "il" ou "elle", ou mieux, ne dites rien, parlez-en sans en avoir l'air.

Les adverbes. Déjà, en prose c'est pas bien joli, en poésie c'est à prendre avec des pincettes.

Les fausses rimes : "soleil" ne rime pas avec "ciel", ni "éclat" avec "parfois".

Les rimes



Une rime pauvre n'a qu'un son en commun ; exemple "un" et "parfum". Une bonne rime a deux sons en commun : "liberté" et "égalité". Une rime riche a trois sons ou plus : "la rose" et "l'arrose". On parle de rime féminine si le mot se termine par un "e" muet, de masculine dans tous les autres cas. On ne fait rimer ensemble que des rimes du même genre. Le nec plus ultra est de les alterner.

On parle de rime plurielle pour les mots terminés par "s", "x" ou "z", de rime singulière pour tous les autres cas. On ne fait rimer ensemble que des rimes du même nombre. Exemple : "nez" est toujours une rime plurielle, même s'il n'y a qu'un nez, et pourra alors rimer avec "détournés".

Et maintenant ?



Foncez. Oubliez que vous ne savez pas le faire. Mais aussi, placez votre ambition plus haut que votre niveau d'écriture habituel, car la poésie n'est pas une écriture habituelle. Il ne suffit pas que ça rime au bout, nom d'un chien !

Si vous n'êtes pas satisfait, reprenez. Si après plusieurs essais, un passage reste trop difficile, enlevez-le et dites autre-chose. La poésie ne consiste pas à se cassez le nez sur les obstacles mais bien au contraire à les éviter avec élégance.
Ne vous découragez jamais, il existe forcément une façon de dire ce que vous avez à dire, il s'agit juste de la trouver.

Nous vous enquiquinez pas avec les règles, au début. Certes la versification demande à ce qu'on soit attentif au nombre de pieds et à la présence des rimes, mais c'est bien suffisant pour commencer.

Un petit exercice ?



Voici quelques phrases en prose. Pour vous entraîner, comment les mettriez-vous en vers ?

"La mer s'est vidée, on ne voit plus un bateau ; le disque du soleil un peu aplati, tremble un peu. On dirait qu'il nous dit au-revoir timidement et nous lui répondons de la main."




Réutiliser cette fiche

Sur SLT vous pouvez insérer cette fiche dans un message en y collant le BBCode [fiche]16[/fiche]

Pour les autres sites:

HTML:
BBCode:
Wiki:
URL:




le 28-11-2012 à 22:29 #
On est bien dans l'aide aux devoirs ! Un petit malin (Ludwig) doit absolument rendre son devoir de français demain matin. Il serait temps de s'y mettre, galopin !

Première partie du travail proposé ("La mer s'est vidée, on ne voit plus un bateau"):

Suite à pari stupide -vraiment mal inspiré -
un vieux plongeur débile sur la bonde a tiré:
un tourbillon terrible entraînant les bateaux
a rendu la mer vide, et fâché les oiseaux.
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 28-11-2012 à 22:31 #


Félicitations
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 00:13 #
Euh un exemple à ne pas suivre

le soir à l'horizon le soleil dans sa gloire
vient pisser ses rayons sur la mer urinoir,
chassant les chalutiers, ces immondes brouettes
de cadavres et fumier que poursuivent les mouettes.
Ce lugubre cortège de casserole et vautour
inlassable manège se répète tous les jours.



(Modifié par qn le 29-11-2012 à 14:48)
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 00:47 #
J'illustrais juste le style pipi caca à ne pas faire
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 00:50 #
C'est ça
T'aurais pu "darder ses rayons sur une mer miroir" ; si Ludwig passe par là, gare à tes oreilles !

Ajout du 29-11-2012 à 00:53:

Surtout, tu gardes "chalutiers... immondes brouettes" et "mouettes" !
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 01:00 #
C'est pour évoquer le teint jaune de la mer au soleil couchant.
Personne ne comprend mon sens poétique...
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 02:39 #
Bon, on se jette à l'eau (plouf!)

Le néant l'a envahie, plus un vaisseau en vue
L'astre du jour tressaillit d'un air déprimé
Puis sembla nous offrir un hésitant salut
Auquel nous répondîmes à main levée.
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 09:34 #
Joli d'avoir relevé le défi !
Certes on a bien quelques rimes masculines associées à des féminines et des singuliers avec des pluriels, mais je vois que les règles, à qui l'on jette ainsi le gant, ont été assimilées.
Allez, je donne UNE solution :

"Plus une voile à l'horizon la mer est vide
Le soleil petit disque ovale et tremblotant
Nous envoie d'un point rose un au-devoir timide
Et nos mains lui en font autant."

Bon j'espère que ce tuto aidera les pauvres collégiens martyrisés par leur professeur de français.
L
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 23:34 #
Bonsoir tout le monde , je suis un ado de 17 ans ! Marocain , j’écris des poèmes d'amour , nature , guerre ... et j'aimerai vous fais part de quelque un de mes poèmes si vous êtes bien intéressé ! Merci .
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 29-11-2012 à 23:39 #

Le 29-11-2012 à 23:34, @MehdiJerrari :
Bonsoir tout le monde , je suis un ado de 17 ans ! Marocain , j’écris des poèmes d'amour , nature , guerre ... et j'aimerai vous fais part de quelque un de mes poèmes si vous êtes bien intéressé ! Merci .

Bienvenue .
Tu peux le faire ici.



Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 30-11-2012 à 00:47 #
NON, plutôt ICI.
ou plus court .

Faut me laissé soufflé un peu, non mais oh !
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 24-04-2013 à 14:19 #
Bon je sais pas si je doit poster ça ici mis bon... Je doit écrire une poésie sur une personnalité et inaugure choisi Pierre G. de The Voice! Sauf que je n'ai pas d'idées.... J'aimerai bien un peu d'aide...
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 24-04-2013 à 21:58 #
Ici c'est une fiche d'aide ; pour toute demande concernant un devoir, commence un nouveau fil dans la rubrique "aide aux devoirs".
Tu pourras y étayer ton post en nous présentant tes idées concernant ton texte - nous t'aiderons à les mettre en forme si besoin est.

Je me plie moi aussi rapidement à l'exercice :

La mer est toute nue, déserte et solitaire.
A sa surface, rien ; nulle voile gaillarde
Ne vient se gonfler de la bise goguenarde
Roulant les vagues de l'horizon vers la terre.

Elle souffle tant que même l'astre solaire
Prend froid puis tremble de sa si chaude cocarde,
Chute et ne fait plus qu'un - sans même y prendre garde -
Avec son beau reflet, cet aquatique frère.

Fatigué, il nous dit au-revoir d'un rayon,
Un dernier rai timide avant son extinction.
Il semble avalé crû par la mer photophage.

Moi je veux lui répondre, installé sur le sable,
Et j'agite ma main dans un salut affable,
Souhaitant la bonne nuit à tout ce paysage.


(Modifié par Globulosaure le 28-04-2014 à 22:59)
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 23-03-2014 à 19:31 #
Ludwig,Est-ce que le poème que tu as écrit est un quatrain?
parce que justement il faut que j'en invente un !
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 27-03-2014 à 13:25 #
Pas une voile à l'horizon la mer est vide
Le soleil petit disque ovale et tremblotant
Nous envoie d'un point rose un au-revoir timide
Et nos mains lui en font autant
Re: Ecrire une poésie, un texte en vers ...
le 22-06-2014 à 13:07 #
Est ce que c'est un poème ça (?):

A cette heure sombre ou la nuit seule est reine,
qui trône sous ses hautes courbes nocturnes,
je déambule sur la toile.
Cherchant à communiquer avec quelques de mes semblables,
au risque de me lasser d'essayer.

Motivée par une insomnie à dormir debout ...
J'avoue vouloir parler, pour penser moins ou seulement plus juste.
Cette nuit j'ai peur du noir,
les ombres qui ce frôlent et s'assemblent m'englobent d'une lourdeur morbide.
La rétine n’aperçoit plus que le fracas de cette tonalité entre charbon et brume,
puis lorsqu'elle s’attarde sur les contours
voit dans ce lait uniforme s'étirer les contrastes en silhouettes de fortunes.



J'essaye de m'y mettre. J'arrive à peu près à écrire, mais pour ce qui est de la poésie je suis pas surdouée :p
On vois que je n'arrive pas à donner une forme à ce texte ...




Ces discussions pourraient vous intéresser également:


Ecrire un texte poétique (En prose et non en vers !) sur un animal
Aidez moi à écrire une poésie
Commentaire de texte (poésie)
Texte argumentatif sur la poésie
texte argumentafit sur la poésie